Thermal Coat

Sécurité et Isolation
Peinture céramique isolante
Economie d’énergie de 30 à 50 %

  • THERMAL COAT est un isolant liquide à usages multiples qui s’applique simplement au pistolet airless, pistolet à air comprimé  ou au pinceau.
  • THERMAL COAT a été mis au point pour offrir une isolation thermique et acoustique dans une grande variété d’applications fournissant une alternative peu coûteuse aux systèmes d’isolations classiques.
  • L’application d’une couche de 3 à 5 mm de TC équivaut à 8 à 10 cm de laine de roche classique.
  • THERMAL COAT est issu de la recherche spatiale, domaine particulièrement exigeant, et concilie performance, légèreté, flexibilité et compacité.
  • THERMAL COAT est un véritable revêtement étanche, stable et durable
  • THERMAL COAT apporte à l’ensemble du secteur de la construction, professionnels comme particuliers, une solution originale et innovante

En savoir plus

En savoir plus

 

A propos du Thermal Coat

THERMAL COAT est un nouveau concept d’isolation thermique liquide, possédant les mêmes propriétés que la laine de roche ou la mousse polyuréthane, mais avec de remarquables propriétés supplémentaires permettant d’éviter les risques de brûlures du personnel et d’éviter enfin les problèmes dus à la corrosion sous isolation par la condensation et l’infiltration de l’humidité.

THERMAL COAT est un revêtement totalement étanche, très mince (de 1 à 5 mm maximum) qui s’applique au pistolet ou à la brosse en couches de 0.5 à 1 mm d’épaisseur. Il est extrêmement simple d’application et de mise en oeuvre et permet de gagner de l’espace puisque que 3 à 5 mm de THERMAL COAT remplacent de 8 à 10 cm de laine de roche, avec le souci de la corrosion en moins, et tout en fournissant une isolation acoustique considérable : de -11 à -14 dB !

THERMAL COAT crée une réelle barrière contre l’humidité et la condensation ; il possède d’excellentes propriétés anticorrosion.

THERMAL COAT s’applique sur les murs, caves, greniers, hangars, partout ou l’isolation et les économies d’énergie sont requises. Il permet d’isoler facilement les vannes, brides, coudes, échangeurs, toutes les zones délicates à atteindre ou à recouvrir. Il permet également de lutter contre le gel sur les tuyauteries extérieures,
d’isoler les canalisations de gaz, de pétrole ou de chauffage, non encore isolées, ainsi que les anciennes chaudières.

THERMAL COAT est non toxique (base acrylique) et permet de lutter contre les dangers de brûlures par contact avec les équipements chauds. 3 à 4 mm de THERMAL COAT permet d’abaisser la température de surface de
180°C à 50°C. Il s’applique aisément d’un simple coup de pinceau ou de pistolet et ne demande aucune qualification particulière.

THERMAL COAT permet de revêtir des canalisations d’incendie ou d’eau courante afin d’éviter tout problème de gel lors d’hivers rigoureux.

THERMAL COAT peut s’appliquer sans arrêt de production sur toute surface jusqu’à 200°C ! Il peut isoler les supports de -40°C à +260°C. Il est agréé comme produit retardant au feu Classe A. Il ne propage pas les flammes et ses vapeurs ne sont pas toxiques. THERMAL COAT encapsule l’énergie.

THERMAL COAT s’applique sur des conduites d’air conditionné, de chauffage, sur toutes les canalisations de vapeur, d’huile chaude, vannes, échangeurs, brides, sur les robes et les toits de bacs de stockage, les sphères de gaz, les chaudières, les conduites de pétrole afin de maintenir les températures là ou une isolation thermique est requise, tout en luttant contre la condensation et la corrosion.

THERMAL COAT permet d’effectuer des mesures d’épaisseurs sur les équipements ou de contrôler l’isolation sans aucun démontage. Tous les équipements restent visibles.

Caractéristiques techniques du Thermal Coat

Grâce à ses excellentes propriétés d’émissivité et de réflexivité, Thermal Coat excelle dans l’isolation des structures et des équipements. Thermal Coat réfléchit 99 % de l’énergie radiante qui entre en contact avec lui, ce qui signifie que seul 1 % de l’énergie radiante est absorbée.

  • Une application de 3 à 5 mm de Thermal Coat équivaut à 8 à 10 cm de laine de roche classique
  • Thermal Coat protège aussi bien contre le chaud et le froid
  • Thermal Coat adhère directement à la surface à protéger et peut se poser directement sur des surfaces jusqu’à 200°C
  • Mode d’application : brosse , pistolet airless. Epaisseur recommandée : de 1 à 5 mm et de 0.5 à 1 mm par couche. L’épaisseur recommandée varie en fonction de l’application. (nous consulter)
  • Application sans primaire sur la plupart des supports : métaux non ferreux, aciers, acier galvanisé, bois, béton, brique, etc…
  • Revêtement léger et flexible
  • Protection contre la rouille et la corrosion
  • Insensible à l’humidité, aucune modification des caractéristiques
  • Evite les phénomènes de condensation
  • Thermal coat est performant dans la lutte contre le feu et agit comme retardant, classe A
  • Réparation par simple application sur la zone endommagée
  • Non toxique
  • Sec au toucher après quelques heures
  • Température de stockage de 5° à 25°C (durée de vie en pot : 12 mois)
  • Couleurs : blanc ou noir. Le revêtement peut être peint sans primaire

 

Exemples d’applications (liste non exhaustive)

  • Isolation thermique et acoustique de bâtiments, application intérieure ou extérieure
  • Isolation hangars, garages, portes de garrage, chassis (pont thermique)
  • Isolation thermique de conduites de chauffage, de chauffe-eau, de conditionnement d’air, de panneaux solaires, de gaines de ventilation, échangeurs de chaleur
  • Isolation de conduites pour la protection contre les brûlures (chaud ou froid)
  • Isolation de tout types de toitures, préfabriquées, métalliques
  • Isolation de citernes, cuves, systèmes de stockage
  • Protection contre le gel de toutes tuyauteries, vannes, robinets
  • Isolation de tout type de mur et protection contre l’humidité et le gel

 

FAQ Thermal Coat

Jusqu’à quelle température peut être utilisé le Thermal Coat ?

260°C. Nous recommandons cependant de privilégier les applications autour des 210°C à cause des pics de températures qui pourraient dépasser les 260°C

Peut-il être appliqué sur des tuyauteries de vapeur ?

OUI

Comme protection du personnel contre les brûlures ?

OUI

Si le  Thermal Coat est appliqué sur une conduite vapeur pour plus de 5 heures

1) Est-ce que le Thermal Coat va isoler la conduite ?

OUI

2) Pourra-ton toucher la conduite ?

OUI

3) Le produit va-t-il peler ? NON si la température ne dépasse pas les 260°C Peut-on appliquer le produit sur des circuits d’air conditionné ?

OUI

Peut-il être appliqué sur des surfaces pour réduire ou stopper la condensation ?

OUI L’épaisseur nécessaire sera de 1 à 1.5 mm suivant l’humidité et la température du support. Des cas extrêmes peuvent nécessiter d’une épaisseur plus importante.

Peut-on l’utiliser en remplacement des isolants en polyuréthane ou en laine de verre ?

OUI. Il y a des situations ou les autres produits peuvent être meilleurs ou moins chers. Il faut considérer tous les aspects afin de déterminer l’efficacité et l’économie de coût.

Quelle est l’aspect fini du produit ?

Lisse

Peut-il est appliqué sur du béton ?

OUI

Peut-il être peint après avoir été appliqué sur du béton ?

OUI. Dans une application non solaire il peut être peint de n’importe quelle couleur. Il est recommandé d’utiliser une peinture acrylique. Dans une application solaire, il est recommandé de ne pas le peindre, son efficacité de réflexion des rayons solaires et d’isolation en serait réduite.

A-t-il des propriétés de résistance à la corrosion ?

OUI. Il adhère directement sur le support et agit comme une barrière contre la vapeur. Il est imperméable à l’humidité et réduit la corrosion.

Est-il résistant aux acides ?

NON S’il doit être utilisé dans une ambiance abrasive ou corrosive il est conseillé de le recouvrir avec un polyuréthane résistant aux acides.

Est-il résistant aux charges mécaniques ?

NON. Il n’est pas destiné à cet usage.

Adhère-t-il à l’aluminium ou à l’acier inoxydable sans primaire ?

OUI

Existe-t-il en différents coloris ?

OUI. Il existe en blanc ou en noir

Peut-il être teint ?

OUI. Utiliser un pigment pour latex standard.

Quelle est la méthode d’application ?

Demander la fiche technique

Existe-t-il un moyen de réduire le temps de séchage ?

OUI. Chauffer et augmenter le débit d’air. Au soleil la température de séchage est d’une à deux heures

Est-ce qu’il s’agit d’un produit mono composant ?

OUI

Est-ce qu’il est nécessaire d’utiliser un primaire ?

NON. La surface doit être propre, sèche, dégraissée et dépoussiérée. Sur certaines surfaces en acier il est recommandé d’utiliser un inhibiteur de rouille pour éviter le flash rusting

Peut-on appliquer le revêtement directement sur des surfaces propres et préparées sans primaire ?

OUI

Si je dois utiliser un primaire, quel type dois-je utiliser ?

Utiliser un oxyde de zinc rouge ou identique sur de l’acier sablé ou si exposé aux sels marin (plateformes off-shore)

Si le Thermal Coat est appliqué à l’intérieur d’une toiture, sera-t-il toujours efficace ?

OUI et NON. Il ne réfléchira pas la chaleur du soleil mais avec une épaisseur de 0.8 à 1 mm il bloquera la chaleur à l’intérieur.

J’ai compris que l’efficacité du Thermal Coat est la meilleure lorsqu’il est directement en contact avec les rayons du soleil, et non pas sous une toiture ou sous un autre revêtement

OUI. La meilleure application est faite sur une toiture externe avec une épaisseur de 0.4mm pour réduire la chaleur du rayonnement solaire. Ensuite pour obtenir un pouvoir isolant il faut mettre une épaisseur plus importante pour bloquer la chaleur. Ceci est la même chose avec tous les systèmes d’isolation, mais l’humidité ne va pas impacter le Thermal Coat contrairement aux autres systèmes d’isolation.

Peut-il être appliqué comme revêtement intérieur ou extérieur ?

OUI, à l’extérieur en épaisseur de 0.4 mm et à l’intérieur en épaisseur de 0.8 mm ou plus suivant la situation.

Est-ce qu’il se tache facilement ? Comment le nettoyer ?

OUI, comme de la peinture blanche. Le nettoyage s’effectue au savon et à l’eau. Si la propreté du revêtement est un impératif, le recouvrir avec une peinture au latex ou polyuréthane.

Peut-il être retiré facilement de la surface si nécessaire ?

OUI, avec un diluant ou un décapant le produit s’enlèvera facilement.

La surface sera-t-elle affectée suite au retrait du produit ?

La surface ne sera vraisemblablement pas affectée, mais chaque application est différente.

Quelle est la durée de stockage du produit ?

Une année s’il est stocké dans un endroit frais. Le produit ne doit pas geler.

Est-ce que vous recommandez l’utilisation d’un revêtement polyuréthane additionnel ?

OUI, nous recommandons d’encapsuler le Thermal Coat sur des conduites, s’il y a des risques de détérioration par des humains, des animaux ou des insectes.

Est-ce que vous recommandez l’utilisation d’un polyuréthane spécifique ?

OUI, nous consulter

Quel seraient les économies réalisées avec ou sans revêtement polyuréthane ?

Aucune économie au niveau de l’isolation, juste une protection à long terme du revêtement.

Quelle durée faut il attendre entre les couches ?

Normalement il faut attendre 24 heures. La température ambiante et le flux d’air sont les facteurs principaux. Sur des surfaces chaudes, la première et deuxième couches peuvent être recouvertes lorsqu’elles sont sèches au toucher et laisser ensuite sécher une nuit.

Quels sont les critères principaux pour évaluer l’épaisseur requise ?

Pour une conduite :
- Est-elle en surface ou enterrée ?
- L’environnement est il agressif ?
- L’isolation doit elle être encapsulée ?
- Quelle est la température interne de la conduite ?
- Quelle est la température externe de la conduite ?
- Quelle est la température interne/externe qui doit être maintenue ?
- Quelle est la température ambiante ou du sol ?
- Y a-t-il des stations de réchauffage sur la ligne ?
- Quel est le débit à l’intérieur de la conduite ?
Considérer également que tous les coudes, vannes et autres raccords peuvent être isolés avec Thermal Coat simplement par pulvérisation, sans avoir à créer des coffrets d’isolation spécifiques. Thermal Coat fera également office de protection anticorrosion, vu qu’il est imperméable à l’eau. Il sera également une protection contre les insectes et les petits animaux qui aiment à nicher dans les mousses d’isolation. Les laines de verre lorsqu’elles sont saturées d’eau de condensation cessent d’être isolantes, Thermal Coat est efficace en permanence.

Technique pour l’application du Thermal Coat

 

PREPARATION DE SURFACE :

Nettoyer la surface à recouvrir avec un nettoyeur à haute pression pour obtenir un support sans solvants, sans graisse, saletés ou poussières. Si la surface a été nettoyée avec un solvant, être certain que toute trace de solvant soit retirée de la surface. Une fois nettoyée, être certain que la surface à recouvrir soit bien sèche.

Bien qu’un primaire ne soit pas requis pour la plupart des surfaces, si la rouille persiste après le nettoyage, nous recommandons l’utilisation d’un primaire inorganique haute température au zinc qui pourra supporter la température de la surface à revêtir. Certaine surfaces comme des peintures brillantes ou des laques pourront être sablées pour une adhérence optimale.

MELANGE :

Pour faciliter le mélange et le stockage Thermal Coat est conditionné en seaux plastiques de 19 litres. Thermal Coat est prêt à l’emploi. Aucun ajout d’additif ou d’autre produit n’est nécessaire. Le meilleur moyen pour mélanger Thermal Coat est d’utiliser une palette standard (utilisée normalement pour mélanger des matériaux pâteux) à des rotations de 2 à 300 t/min. La palette doit traverse la couche de billes (deux tiers supérieurs) ou la croute qui a pu se former sur la surface du produit.

La palette devra alors être déplacée manuellement par des mouvements verticaux durant quelques instants afin de casser la croute et permettre à l’acrylique de recouvrir la partie endurcie. Procéder ensuite au mélange avec le mélangeur avec une vitesse de rotation relativement lente. Un mélange trop rapide peut endommager les billes isolantes.

Après le mélange le Thermal Coat doit avoir un aspect lisse et crémeux sans grumeaux et sans corps étrangers. Thermal Coat n’est pas une peinture. C’est un revêtement isolant. Ne pas utiliser de vitesses élevées de mélange pour essayer d’arriver à un aspect identique à une simple peinture.

APPLICATION: (TECHNIQUES ET REPERES)

Thermal Coat est appliqué au mieux dans des projets d’une certaine surface en utilisant un pistolet airless. Nous recommandons l’utilisation d’un equipement airless avec une capacité de pompage de 210 kg/cm², 4,75 litres par minutes en utilisant une buse d’environ 0,533 mm. Pour des petites applications inférieures à 10 m², un pistolet à peinture standard à air comprimé peut être utilisé.

Thermal Coat peut être retouché en utilisant une brosse souple. Thermal Coat est un produit extrêmement facile à appliquer. Les caractéristiques de température du produit permettent de l’appliquer dans la plupart des cas sans arrêt des installations, même les installations chaudes.

Thermal Coat peut être appliqué de 16°C à 200°C. La durée de séchage de Thermal Coat est variable en fonction de la température de surface du support sur lequel il est appliqué ainsi que la température ambiante et le taux d’humidité de la zone.

Thermal Coat doit être appliqué en couches successives fines et chaque couche doit être sèche avant d’être recouverte par une nouvelle couche. Une couche doit avoir une épaisseur d’environ 0.4 mm, ce qui correspond approximativement à 3 passes au pistolet. Pour la première couche, nous insistons pour que la couche soit la plus fine possible afin d’obtenir la meilleure adhérence et attendre un séchage complet.

La durée de séchage dépendra de l’épaisseur de la couche et de la température ambiante. La durée de séchage doit être de +/- 10 h a température ambiante pour une couche de 300 à 500 microns.

Thermal Coat peut être appliqué en d’autant de couches que nécessaires pour atteindre la température de surface souhaitée, ce qui permet une grande flexibilité dans le traitement du problème. La durée de séchage de Thermal Coat est d’environ 24 heures à température ambiante et de quelques minutes pour des températures supérieures à 100°C.

Si Thermal Coat doit être appliqué sur des surfaces avec une température d’environ100°C ou supérieure, le produit adhèrera mieux si l’on rajoute une très faible quantité d’eau au produit pour la première et/ou la deuxième couche. La quantité d’eau ne doit pas être supérieure à 1 litre d’eau (2.5%) pour 19 litres de Thermal Coat.

Un litre de Thermal Coat à 0,500 mm d’épaisseur aura un pouvoir couvrant d’environ 1,5 m2. Lors d’un calcul de consommation pour des surfaces non lisses, il faut ajouter une tolérance de +25 % dans la consommation du produit.

RESUME PULVERISATION:

Types recommandés:

  • Pistolets airless (ou identiques)
  • Pistolet à air comprimé pour surfaces inférieures à 10m²
  • Graco GM 5000 pour surfaces supérieures à 10m²
  • Graco GM 7000 ou 10000
  • Graco GH 533 ou GH 733
  • Graco 1595 électrique
  • Graco Bulldog (nouvelles séries) ratio33 :1 ou 41:1 pression 210 bars
  • Böllhoff Taurus 63:1

Les pulvérisateurs doivent être capables de pulvériser 4,25 l/min. avec 210 bars Buses : 0,533 mm pour application normale ou 0,432 mm pour travail en espace confiné.

Pistolet : recommandé Graco Silver Plus

Wagner Power Painter™ (ou identiques) ne fonctionnent pas avec Thermal Coat.
Thermal Coat est trop épais.

PROCEDURES DE MELANGE

Thermal Coat n’est pas une peinture. C’est un revêtement isolant. NE PAS UTILISER DES VITESSES DE MELANGE ELEVEES pour essayer de donner à Thermal Coat l’aspect d’une peinture normale. Un mélange à haute vitesse risque de détruire les billes dans le produit et de réduire ses capacités d’isolation.

  1. NE PAS TROP MELANGER.
  2. Retirer le couvercle du seau.
  3. Utiliser un mélangeur électrique pour fortes charges avec poignées et installer une palette.
  4. Faites pénétrer la palette à travers la croûte et faire des mouvements de bas en haut en modifiant l’angle afin de faire remonter le liquide au dessus de la croûte. TC Thermal Coat
  5. Faites tourner lentement la palette en maintenant le seau avec les pieds et les genoux pour éviter la rotation du seau.
  6. Mélanger lentement (2-300 T/Mn), jusqu’à ce que Thermal Coat à la consistance d’une crème épaisse. (Ne jamais utiliser de vitesse élevée)
  7. Placer un filtre au dessus d’un seau de 20 litre vide propre.
  8.  Verser le produit mélangé par le filtre, vous pouvez accélérer son passage en vous aidant d’une raclette. (Il est nécessaire de retirer les grumeaux qui pourraient obstruer le pistolet)
  9. Mouiller le pistolet en vaporisant de l’eau propre (2 à 3 litres). Tout en continuant de pulvériser de l’eau et en laissant fonctionner la pompe, alimenter avec le produit Thermal Coat maintenant. Le fait de laisser tourner la pompe empêchera le retour de l’eau dans le seau de produit Thermal Coat.
  10. Lorsque l’eau sera évacuée, la pompe aura une autre sonorité très différente et le Thermal Coat commencera à être vaporisé.

 

SUGGESTIONS DE TECHNIQUES DE PULVERISATION

  1. Retirer tous les filtres de la pompe et du pistolet.
  2. Si le pistolet s’arrête, retourner la buse et pulvériser dans un seau, faire le mouvement inverse pour retourner en position de pulvérisation et continuer à pulvériser.
  3. Garder des buses de rechange sur vous, si une buse se bouche, échangez là pour une nouvelle buse. Plonger la buse bouchée dans de l’eau et nettoyer là.
  4. Sur des surfaces métalliques effectuer un double passage sur la même zone avec le même mouvement uniforme.
  5. Trois passages au pistolet vous permettront d’atteindre une épaisseur de 500 microns de revêtement.
  6. Sur des surfaces très chaudes (tuyauterie chaude), appliquer une couche de 300 microns et laisser sécher. La durée de séchage dépend de l’humidité, de la température ambiante et de la température de surface. Si la température de surface est supérieure à 100°C, ajouter jusqu’à 1 litre d’eau pour 19l de produit (2.5%) pour une meilleure adhérence de la première couche. Sur des surfaces très chaudes (supérieur à 100°C) il est conseillé d’appliquer le produit en brouillard. Pour appliquer un brouillard, augmenter la distance de pulvérisation vers le support. Cela permettra d’éviter des bulles avant le séchage. En cas de formation de bulles, gratter la cloque sèche à l’aide d’une spatule et appliquer a nouveau un brouillard. Pour la couche suivante, approchez vous un peu plus du support pour l’application. La température du support va réduire au fur et à mesure du nombre de couches.
  7. Il est préférable d’appliquer Thermal Coat sur des surfaces chaudes. Il séchera plus vite si la ventilation est importante. Si l’épaisseur requise est supérieure à 2mm, il est préconisé d’utiliser une ventilation d’air chaud pour accélérer le séchage.
  8. En application sur des surfaces froides, la surface et l’air ambiant doivent être suffisamment chauds pour que le Thermal Coat puisse sécher (16°C ou supérieur). Chaque couche doit pouvoir sécher 24 heures ou plus avec les plus de circulation d’air et de chauffage possible. Si le support peut être chauffé à 65°C, laisser la température à ce niveau pour quelques heures puis faites redescendre la température au niveau ambiant. TC Thermal Coat
  9. Laisser sécher complètement chaque couche. La durée normale de séchage est de 24 heures par couche. Les conditions d’ambiance peuvent affecter ce temps. L’humidité ou le temps froid va rallonger cette durée alors que une bonne circulation d’air et une température plus élevée va accélérer le séchage.
  10. Si l’application s’effectue à température ambiante et que l’équipement devra ensuite fonctionner à une température supérieure à 65°C, après application élever progressivement la température à 65°C pendant plusieurs heures avant de mettre en service l’équipement. Cela permettra à l’humidité restante de s’évaporer du produit. Sans cette procédure, il y a de fortes chances que de petites bulles d’humidité soient encapsulées dans le revêtement et formeront ultérieurement des bulles ou un écaillage. NETTOYAGE Le nettoyage est facile et vital pour maintenir les équipements en bon état de marche. Après l’application, couvrir immédiatement les seaux de produit non utilisé. Retirer la pompe du produit et la placer dans un seau d’eau. Laver à l’eau pour retirer toutes traces du produit. Nettoyer également le pistolet et la buse à l’eau. Mettre un solvant dans la pompe et le laisser à l’intérieur jusqu’à la prochaine utilisation.